Du matin ou du soir

Certaines personnes se lèvent tôt le matin et se sentent déjà en pleine forme, elles sont du matin. Le soir, elles vont dormir de bonne heure. D'autres, celles du soir, ne se lèvent que difficilement tôt le matin et ont alors besoin d'un certain temps pour être performantes. L'après-midi et le soir, elles sont productives et peuvent sans problème travailler ou faire la fête jusqu'au milieu de la nuit. Pour ceux du soir le quotidien n'est pas aussi facile que pour ceux du matin parce qu'ils sont décalés par rapport à leur rythme interne. Ils souffrent en quelque sorte de jetlag permanent.

La majorité des humains n'a pas de chronotype extrême. C'est l'horloge interne qui fait qu'on soit du matin ou du soir. C'est donc un rythme endogène défini par les gènes. L'horloge interne qui détermine le rythme circadien est localisée dans le nucleus suprachiasmaticus. Si votre rythme circadien (circa dies = environ un jour) est plus rapide que 24 heures vous êtes du matin s'il dure plus longtemps que 24 heures vous êtes du soir.

Si les personnes du soir peuvent vivre à leur propre rythme, elles sont performantes pendant plus longtemps que celles du matin. Dans une étude (Science 324, 516) faite au Centre de Recherche du Cyclotron, les temps de réaction des personnes du soir étaient d'environ 6 % plus rapide que celles du matin après un temps d'éveil de 10.5 heures et aussi que leur propre performance après un temps d'éveil de 1.5 heures. Après un temps d'éveil de 1.5 heures les temps de réaction des deux chronotypes ne se distinguaient pas. La pression du sommeil (plus de détails dans C'est quoi au juste le sommeil?) qui s'exprime dans l'activité des ondes lentes de l'eeg du sommeil était plus importante chez les sujets du matin que chez ceux du soir. De plus l'activité dans la région du nucleus suprachiasmaticus mesurée pendant le test des temps de réaction par imagerie à résonnance magnétique était inversément proportionnelle à l'activité des ondes lentes pendant le premier épisode de la nuit précédent le test. Il y a donc une interaction entre des processus homéostatiques, circadiens et l'activité neuronale dans la région suprachiasmatique.

La chronobiologie est la science des rythmes biologiques. Elle étudie tout ce qui présente une variation cyclique. La mélatonine et la température corporelle ont spécialement capté l'attention de la recherche car elles ont un impact important sur notre rythme quotidien. La lumière inhibe la sécrétion de la mélatonine qui a donc son pic au milieu de la nuit lorsque nous dormons. La lumière est le Zeitgeber le plus important qui ne détermine non seulement le rythme circadien mais aussi d'autres rythmes biologiques comme la reproduction ou l'hibernation des animaux.

La dépression saisonnière (SAD = seasonal affective disorder) est une maladie cyclique due au manque de lumière et qui se soigne très bien par une exposition à la lumière intense. Une pionnière dans ce domaine de recherche est Anna Wirz-Justice qui est non seulement une grande chercheuse mais aussi une femme très engagée.

Lorsque votre rythme circadien est décalé par rapport au rythme naturel du jour et de la nuit par exemple parce que vous avez traversé plusieurs fuseaux horaires vous souffrez de jetlag. Le meilleur moyen de remettre son horloge interne à l'heure est de s'exposer à la lumière du jour de bonne heure le matin.

Si vous ne savez pas si vous êtes du matin ou du soir et que vous aimeriez le savoir vous pouvez remplir ce questionnaire.